mercredi 21 février 2018




LA FORME DE L'EAU - The shape of water
de Guillermo De Toro (USA - 2017 - 2h03) 
Avec Sally Hawkins...
Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Certes, il n’est pas nouveau pour ce cinéaste de mettre face-à-face des protagonistes exclus (comprenez, des monstres) et des antagonistes incarnant une figure d’autorité et/ou une puissance normative (ce système est d’ailleurs ici extrêmisé, avec une handicapée, un nerd russe, un vieil homosexuel et une femme noire contre un militaire blanc viril), mais c’était auparavant au travers du prisme de peurs enfantines, comme l’abandon par exemple.
En se penchant ici sur l’altérité, la solitude, la vieillesse, l’amour et la sexualité, Guillermo Del Toro explore cette fois des angoisses plus matures, et, en filigrane, s’aventure même avec brio sur les terres du racisme, de l’homophobie et du sexisme, sans pour autant livrer un tract politique, ce qui achève de rendre le film vraiment brillant. Ecran large

Du 21 février au 6 mars




CRO MAN
de Nick Park (GB - 2017 - 1h29) Animation
Préhistoire, quand les dinosaures et les mammouths parcouraient encore la terre. L’histoire d'un homme des cavernes courageux, Doug, et de son meilleur ami Hognob, qui s’unissent pour sauver leur tribu d’un puissant ennemi. 

Une fois de plus, nous voici bluffés par la géniale alchimie entre une animation unique au monde et un humour anglais toujours aussi porté sur l'absurde, des qualités largement développées dans tout ce que le studio a produit depuis sa création, de "Wallace et Gromit" à "Shaun le mouton". Culturebox
Du 7  février au 6 mars




ADUA ET SES COMPAGNES
de Antonio Pietrangeli (Italie- 1960 - 1h46)
Avec Simone Signoret, Sandra Milo, Emmanuelle Riva....
Après que leur maison close ait été fermée, quatre prostituées s’établissent à leur compte en ouvrant un restaurant. Mais une de leurs anciennes relations, un homme du milieu, se manifeste bientôt pour les faire travailler sous sa coupe…
Ciné club le mardi 27 février à 20h30








mercredi 14 février 2018



L'APPARITION
de Xavier Gianolli (France - 2017 - 2h17)
 
Avec Vincent Lindon...
Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements.







LA BOMBE ET NOUS
de Xavier-Marie Bonnot (France - 2017 - 1h10) 

Documentaire

Sommes-nous pris au piège de l’arme nucléaire ? Peut-on vivre sans elle ? Peut-on penser le monde autrement que par un équilibre de la terreur ? Est-elle, au contraire, un gage de paix et de stabilité ? Depuis la naissance même de l’engin ces questions alimentent les peurs les plus terribles et les discours les plus dangereux. Avec des intervenants de tous bords : militaires, scientifiques, historiens, militants, hommes politiques, ce film se propose de porter la réflexion sur l’actualité et l’avenir du nucléaire militaire.
Ciné débat le 20 février à 20h30 avec "Le mouvement de la paix", animé par Roland Nivet







CRO MAN
de Nick Park (GB - 2017 - 1h29)
Animation
Préhistoire, quand les dinosaures et les mammouths parcouraient encore la terre. L’histoire d'un homme des cavernes courageux, Doug, et de son meilleur ami Hognob, qui s’unissent pour sauver leur tribu d’un puissant ennemi.

Une fois de plus, nous voici bluffés par la géniale alchimie entre une animation unique au monde et un humour anglais toujours aussi porté sur l'absurde, des qualités largement développées dans tout ce que le studio a produit depuis sa création, de "Wallace et Gromit" à "Shaun le mouton". Culturebox
Du 7  février au 6 mars
Samedi 17 février à 15h30 ! TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.
www.cinemadifference.com

Ciné gouter
Mercredi 28 février à 14h30

mercredi 7 février 2018



LA DOULEUR 
de Emmanuel Finkiel (France - 2017 - 1h43) Avec Mélanie Thierry, Benoît Magimel....
Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La fin de la guerre et le retour des camps annoncent à Marguerite le début d’une insoutenable attente, une agonie lente et silencieuse au milieu du chaos de la Libération de Paris. 
Puissant et singulier, "La Douleur" est un immense film de cinéma et de littérature, un moment suspendu, à la fois glaçant et brûlant. Bande à part





IN THE FADE 
de Fatih Akin (Allemagne - 2017 - 1h46) 
Avec Diane Kruger....
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 
La vie de Katja s’effondre lorsque son mari et son fils meurent dans un attentat à la bombe.
Après le deuil et l’injustice, viendra le temps de la vengeance.
Dénonciation efficace du terrorisme néo-nazi, le film de Fatih Akin est un thriller maîtrisé tout autant qu’un touchant portrait de femme, qui offre à Diane Kruger son meilleur rôle. Avoir-alire.com







CRO MAN
de Nick Park (GB - 2017 - 1h29) Animation
Préhistoire, quand les dinosaures et les mammouths parcouraient encore la terre. L’histoire d'un homme des cavernes courageux, Doug, et de son meilleur ami Hognob, qui s’unissent pour sauver leur tribu d’un puissant ennemi. 
Du 7  février au 6 mars
Samedi 17 février à 15h30 ! TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.
www.cinemadifference.com



mardi 30 janvier 2018

A l'affiche !



WONDER WHEEL
de Woody Allen (USA - 2017 - 1h41)
Avec Kate Winslet....
Wonder Wheel croise les trajectoires de quatre personnages, dans l'effervescence du parc d’attraction de Coney Island, dans les années 50 : Ginny, ex-actrice lunatique reconvertie serveuse ; Humpty, opérateur de manège marié à Ginny ; Mickey, séduisant maître-nageur aspirant à devenir dramaturge ; et Carolina, fille de Humpty longtemps disparue de la circulation qui se réfugie chez son père pour fuir les gangsters à ses trousses.








UN THEATRE SUR LA LUNE
de Eric Chebassier & Jean-François Ducrocq (France - 2017 - 52 minutes)
Documentaire
Depuis plus de trente ans, Madeleine Louarn mène avec les comédiens handicapés mentaux de l’Atelier Catalyse, ancré à Morlaix, une expérience de théâtre singulière, joyeuse et extraordinairement fertile. A l’occasion de la création de « Ludwig, un roi sur la lune » – sélectionné pour le 70ème Festival d’Avignon au mois de juillet 2016 – nous nous attardons avec eux à tous les détails de la préparation : des répétitions à la grande première.
Au-delà de l’aventure de cette création théâtrale, le film nous propose une rencontre avec ces comédiens, saisissant leur intimité et leur humanité, leur rapport singulier au
monde…

Séance unique en présence de l'équipe du film le jeudi 1er février à 20h30



LE PORTRAIT INTERDIT
de Charles de Meaux (France/Chine - 2017 - 1h43)
Avec Fan Bingbing, Melvil Poupaud....
Au milieu du XVIIIème siècle, le jésuite Jean-Denis Attiret est un des peintres officiels de la Cour impériale de Chine. Il se voit confier la tâche honorifique de peindre le portrait de l’impératrice Ulanara. Cette concubine devenue impératrice à la suite de la mort de la première femme de l’empereur Qian Long aura un destin très particulier. Sorte de figure romantique avant l’heure, il ne restera d’elle que ce portrait à la sensualité énigmatique de Joconde asiatique. Le film raconte ce moment fiévreux où l’impératrice chinoise rencontre le peintre jésuite. Un moment où la relation électrique entre un peintre et son modèle est prise en étau entre les contraintes de la cour (et son étiquette rigide) et les différences culturelles les plus extrêmes.
Le film joue sur la distance et la proximité, l'écart entre deux visions du monde, les grands espaces du palais et l'intimité des séances de pose, le silence et les sonorités exotiques (parfois contemporaines), pour composer une alchimie cinématographique singulière. .  Le Figaro

mercredi 24 janvier 2018






LES HEURES SOMBRES
de Joe Wright (GB - 2017 - 2h06)
Avec Gary Oldman....

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque. 
Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout. 
Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.
Joe Wright sublime un sujet rebattu en le traitant avec un style et une énergie hors du commun.  Ecran Large


 
LA FIANCEE DU DESERT
de  Cecilia Atán, Valeria Pivato (Argentine - 2017 - 1h18)
Avec Paulina García, Claudio Rissi....
Teresa, 54 ans, a toujours travaillé au service de la même famille jusqu'au jour où elle est contrainte d'accepter une place loin de Buenos Aires. Elle entame alors un voyage à travers l’immensité du désert argentin, et ce qui semblait être le bout du chemin va s’avérer le début d’une nouvelle vie.
(...) les qualités de ce petit joyau : discrètement féministe, tranquillement surréaliste..  Positif








LUCKY
de John Carroll Lynch (USA - 2017 - 1h28)
Avec Harry Dean Stanton, David Lynch....
Lucky est un vieux cow-boy solitaire. Il fume, fait des mots croisés et déambule dans une petite ville perdue au milieu du désert. Il passe ses journées à refaire le monde avec les habitants du coin. Il se rebelle contre tout et surtout contre le temps qui passe. Ses 90 ans passés l'entraînent dans une véritable quête spirituelle et poétique.
"Lucky" est une épopée intérieure qui illustre avec pudeur qu’une crise existentielle peut survenir à tout âge de la vie (…) Harry Dean Stanton nous quitte en allumant une dernière cigarette, clôturant un premier film à la mise en scène maîtrisée et à la hauteur de son talent.  Critikat




DU SOLEIL DANS LES YEUX
de Antonio Pietrangeli (Italie- 1953 - 1h38)
Avec Irène Galter, Gabriele Ferzetti....
Celestina est une jeune paysanne qui quitte son petit village pour chercher du travail comme domestique à Rome. Ses différents employeurs profitent de son innocence tout comme les hommes, attirés par sa beauté. Elle se fait courtiser par un jeune plombier, Fernando, dont elle tombe amoureuse et qui disparaît alors qu’elle est enceinte…
Mais le talent de Pietrangeli repose sur sa direction d’acteurs, dans la finesse d’écriture de ses personnages, importants ou non (et ils sont nombreux), dans son don pour les notations psychologiques et évocatrices des différents milieux sociaux. Ainsi que dans la tendresse sans complaisance qu’il accorde à ses personnages. Jamais il ne les condamne ni ne cherche à les valoriser. Les inrocks
Ciné club le mardi 30 janvier à 20h30