mercredi 18 avril 2018

A l'affiche !



PLACE PUBLIQUE
de Agnès Jaoui (France - 2018 - 1h38) 
Avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Léa Drucker...
Castro, autrefois star du petit écran, est à présent un animateur sur le déclin. Aujourd'hui, son chauffeur, Manu, le conduit à la pendaison de crémaillère de sa productrice et amie de longue date, Nathalie, qui a emménagé dans une belle maison près de Paris. Hélène, sœur de Nathalie et ex-femme de Castro, est elle aussi invitée. Quand ils étaient jeunes, ils partageaient les mêmes idéaux mais le succès a converti Castro au pragmatisme (ou plutôt au cynisme) tandis qu'Hélène est restée fidèle à ses convictions.
Leur fille, Nina, qui a écrit un livre librement inspiré de la vie de ses parents, se joint à eux.
Alors que Castro assiste, impuissant, à la chute inexorable de son audimat, Hélène tente désespérément d'imposer dans son émission une réfugiée afghane. Pendant ce temps, la fête bat son plein... 

Du 18 au 24 avril





LES DESTINEES D'ASHER
de Matan Yair (Israel - 2018 - 1h28) 

Avec Asher LaxAmi Smolartchik...
Dès l’école primaire, puis au collège et au lycée, Asher, 17 ans, a toujours été un fauteur de troubles impulsif. Il a du mal à se concentrer en classe, est sujet à des accès de colère et de violence. Il est toutefois également doté d’un grand charme et se montre extrêmement débrouillard. Son père, très strict, le considère comme son successeur naturel qui reprendra l’affaire familiale d’échafaudages, mais Asher trouve un autre modèle masculin en la personne de son professeur de littérature, Rami, et noue avec ce dernier une relation très particulière. Déchiré entre ces deux mondes, Asher se cherche une autre vie et une nouvelle identité. Une tragédie soudaine le soumet à une ultime épreuve qui forgera sa maturité. 

Le surgissement d’un drame qui affectera profondément Asher et la manière dont le cinéaste négocie ce virage étonne par un sens de la réinvention permanente où aucun événement ne se laisse anticiper. Le Monde




CROC BLANC
de Alexandre Espigares (France - 2018 - 1h25) 

Animation
A partir de 8 ans 


Croc-Blanc est un fier et courageux chien-loup. Après avoir grandi dans les espaces enneigés et hostiles du Grand Nord, il est recueilli par Castor Gris et sa tribu indienne. Mais la méchanceté des hommes oblige Castor-Gris à céder l’animal à un homme cruel et malveillant. Sauvé par un couple juste et bon, Croc-Blanc apprendra à maîtriser son instinct sauvage et devenir leur ami.
En adaptant de façon exigeante le fameux roman de Jack London dont le héros est un chien-loup sauvage qui a maille à partir avec des hommes, ce film français d’animation naturaliste, au graphisme novateur et épatant, transporte enfants et parents dans de somptueux paysages de l’Amérique de la fin du XIXe siècle.  Le Parisien

Ciné goûter le 2 mai à 14h30
Cinéma-différence 
Samedi 21 avril à 15h30 ! TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.
> > www.cinemadifference.com
 




FANTÔMES A ROME
de Antonio Pietrangeli (Italie- 1961 - 1h45)
Avec Marcello Mastroianni, Belinda Lee....
Les rapports entre un vieux prince, Don Annibale di Roviano, et les fantômes ancestraux qui peuplent son antique palais romain... 
Merveilleuse comédie fantastique, "Fantômes à Rome" est un cas particulier dans le paysage de la comédie à l'italienne généralement moins raffinée et plus caustique, et dans la filmographie d'Antonio Pietrangeli, auteur subtil, féministe et secret du cinéma italien .  Les inrocks
Ciné club le mardi 24 avril à 20h30





mardi 10 avril 2018

A l'affiche !



TRASHED
de Candida Brady (USA - 2018 - 1h38) 
Documentaire 
TRASHED suit le voyage à travers le monde de l’acteur oscarisé Jeremy Irons pour étudier les dommages causés par les déchets sur l’environnement et notre santé. De l’Islande à l’Indonésie en passant par la France et le Liban, il rencontre des scientifiques, des politiciens et des gens ordinaires dont la santé et le mode de vie ont été profondément affectés par cette pollution. Terrible et beau à la fois, ce documentaire délivre aussi un message d’espoir et montre qu’il existe des démarches alternatives pour régler le problème.

Ciné débat avec  Nicolas Ulrich et Emilie Bélier du projet "Zéro déchet" le jeudi 12 avril 20h30 
Séance organisée par les étudiants du Lycée Suscinio



Madame Hyde
de Serge Bozon (France - 2018 - 1h35) 
Avec Isabelle Huppert, Romain Duris...
Une timide professeure de physique dans un lycée de banlieue est méprisée par ses élèves. Un jour, elle est foudroyée pendant une expérience dans son laboratoire et sent en elle une énergie nouvelle, mystérieuse et dangereuse...
Isabelle Huppert ressemble alors à une boule de feu très cartoonesque, dans un dessin à la naïveté assumée qui contraste avec les effets dévastateurs - montrés pour le coup de façon très prosaïque - que ce corps ardent, en se détachant du fond de la nuit, provoque dans l’espace du cadre. Critikat






THE RIDER
de Chloé Zhao (USA - 2018 - 1h45) 
Avec Brady JandreauTim Jandreau...
Le jeune cowboy Brady, étoile montante du rodéo, apprend qu'après son tragique accident de cheval, les compétitions lui sont désormais interdites. De retour chez lui, Brady doit trouver une nouvelle raison de vivre, à présent qu'il ne peut plus s'adonner à l'équitation et la compétition qui donnaient tout son sens à sa vie. Dans ses efforts pour reprendre en main son destin, Brady se lance à la recherche d'une nouvelle identité et tente de définir ce qu'implique être un homme au coeur de l'Amérique. 
La douceur et la simplicité de la mise en scène de Zhao trouve sa raison d’être dans ce territoire crépusculaire et apaisé : faits d’éclats impressionnistes, proches de la captation documentaire et nourris par une intimité qui n’est jamais intrusive, elle filme Brady et ses proches comme membres à part entière d’une harmonie, témoins d’un retour à l’état de nature où toutes les frontières (si cruciales dans la définition du western et de l’histoire de l’Amérique) se brouillentCritikat



LES GARCONS SAUVAGES
de Bertrand Mandico (France - 2018 - 1h50) 
Avec Pauline LorillardVimala Pons...
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Début du vingtième siècle, cinq adolescents de bonne famille épris de liberté commettent un crime sauvage. Ils sont repris en main par le Capitaine, le temps d'une croisière répressive sur un voilier. Les garçons se mutinent. Ils échouent sur une île sauvage où se mêlent plaisir et végétation luxuriante. La métamorphose peut commencer…En guise de premier long-métrage, Bertrand Mandico nous offre une épopée au cœur d’une imagerie aussi gothique que queer. Ce travail sur les corps et les désirs ne plaira pas aux censeurs de Civitas... une raison de plus d’en faire un film culte ! Avoir-alire.com



mercredi 4 avril 2018

Cette semaine !





HUMEUR LIQUIDE
de Rodolphe Viémont (France - 2018 - 52 min) 
Documentaire 
Le réalisateur et sa femme, Laurence, sont tous deux bipolaires (maniaco-dépressifs). Ils livrent une véritable bataille contre la maladie, ensemble. Ils veulent aujourd’hui un enfant mais on estime à 30% le risque de transmission de la maladie.
Ciné débat en présence du réalisateur le mardi 10 avril 20h30 
Avec l'UNAFAM






MEKTOUB MY LOVE : CANTO UNO
de Abtellatif Kechiche (France - 2018 - 2h55) 
Avec Shaïn BoumedineOphélie Bau....
Sète, 1994. Amin, apprenti scénariste installé à Paris, retourne un été dans sa ville natale, pour retrouver famille et amis d’enfance. Accompagné de son cousin Tony et de sa meilleure amie Ophélie, Amin passe son temps entre le restaurant de spécialités tunisiennes tenu par ses parents, les bars de quartier, et la plage fréquentée par les filles en vacances. Fasciné par les nombreuses figures féminines qui l’entourent, Amin reste en retrait et contemple ces sirènes de l’été, contrairement à son cousin qui se jette dans l’ivresse des corps. Mais quand vient le temps d’aimer, seul le destin - le mektoub - peut décider.
C’est un grand film sur la jeunesse, sur le rapport aux autres, sur la volonté de vivre paisiblement. "Mektoub my love", il fallait de l’amour dans le titre, car c’est bien le fil d’Ariane du film : l’amour de la vie. La septième obsession



RAZZIA
de Nabil Ayouch (Maroc - 2018 - 1h59) 
Avec  Maryam TouzaniArieh Worthalter....
A Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinées sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte….


D'abord élégiaque, le récit se corse. La colère passe du froid au chaud, avec un final saisissant. Le Figaro


mercredi 28 mars 2018




LADY BIRD
de Greta Gerwig (USA - 2018 - 1h35) 
Avec Saoirse Ronan, Laurie Metcalf....
Christine « Lady Bird » McPherson se bat désespérément pour ne pas ressembler à sa mère, aimante mais butée et au fort caractère, qui travaille sans relâche en tant qu’infirmière pour garder sa famille à flot après que le père de Lady Bird a perdu son emploi. 
Sidérante par sa maîtrise, son sens de l'écriture comique, sa connaissance des relations intergénérationnelles, Greta Gerwig dresse un portrait rare de l'Amérique et d'une adolescente qui offre à la très talentueuse Saoirse Ronan son plus beau rôle. Positif
Du 28 mars au 3 avril





ABRACADABRA 
de Pablo Berger (Espagne - 2018 - 1h36) 
Avec Maribel VerdúAntonio de la Torre ....
Carmen est résignée: son mari Carlos cumule tous les travers du parfait macho madrilène, et il l'assume. Mais tout change le jour où, après une séance d’hypnose qui tourne mal, il se métamorphose en mari idéal, tendre et attentionné… Carmen est conquise, mais très vite, un doute l'assaille: est-elle en droit de profiter de cette parenthèse inattendue, aux côtés d'un mari qui n'est plus vraiment lui-même ?
Avant première et rencontre avec le réalisateur mercredi 28 mars à 20h30








LA GRIFFE VILLEGLÉ
de Thierry Goron (France - 2018 - 24 min) 
Documentaire
Ce film est presque muet.
Seules quelques phrases sonnent de temps en temps, mais c'est le geste qui remplace la parole en remettant au centre de l'action le pinceau, le pastel, la bombe de peinture et le sable. Mouvements, hésitations, regards de Jacques Villeglé que nous observons, tentant de comprendre le secret de sa calligraphie contemporaine.
La caméra de Thierry Goron nous fait partager ce moment privilégié, grâce à la chaleureuse bienveillance de Jacques Villeglé. 
Avant première et rencontre Thierry Goron et Jacques Villeglé mercredi 28 mars à 18h30 Gratuit




FILMOU FALTAZI (fictions en breton)
de divers.... (BZH - 2017 - 1h01) 
Kakahuet de Stéphane Ac’h – 14’
Première soirée en amoureux depuis des mois pour Paul et Maeva, heureux parents d'un petit Aubin de 12 mois...
Petra zo da c’hounez de Jocelin Talarmain – 13’
Yann, VRP dans la force de l'âge, va vivre une journée en enfer... son enfer.
Ar mor atav d’Emmanuel Roy – 34’
Au sortir de ses nuits de travail abrutissantes à l’abattoir, Tifenn s’offre quotidiennement un bain de mer, une parenthèse dans la routine qui grignote déjà sa jeunesse et ses rêves...
Rencontre avec Stéphane Ac'h le Mardi 3 avril à 20h30 
Dans le cadre du Mois de la Langue bretonne avec KLT, Daoulagad Breizh et Zoom Bretagne





Le Repassage !


La Salamandre organise à partir du 28 mars 2018 une SEMAINE DE REPASSAGE pour revoir les films marquants de l'année 2017 ou voir enfin les films que vous aviez manqués à leur sortie.

 (Merci à tous de votre participation et de vos votes ! 😉)




120 BATTEMENTS PAR MINUTE
de Robin Campillo
 (France - 2017 - 2h23) 

Avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois....
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. 
Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.


Grand prix du jury, ce film moderne, politique et bouleversant n'a pas eu, à Cannes, la palme d'or qu'on espérait. Qu'importe. Il tient désormais à chacun d'en faire le grand film populaire qu'il doit être avant tout. Le nouvel Obs'





AU REVOIR LA HAUT
de Albert Dupontel
 (France - 2017 - 1h57) 
Avec 
Nahuel Perez BiscayartAlbert Dupontel....
Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire...

Cela fait un bien fou de voir un cinéma français capable d'être épique  et émouvant, sans pour autant tomber dans l'académisme et la guimauve. L'Express








PETIT PAYSAN
de Hubert Charuel
 (France - 2017 - 1h30) 
Avec
Swann Arlaud, Sara Giraudeau....
Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.


Avec un sens du casting, de l’écriture, du filmage et du montage, le jeune cinéaste défriche un terrain peu visité, la fiction agricole qui vire au genre. Bande à part







DETROIT
de Kathryn Bigelow
 (USA - 2017 - 2h14) 
Avec 
John Boyega, Will Poulter....
Interdit aux moins de 12 ans

Été 1967. Les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation.
À Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu sont entendus en pleine nuit à proximité d’une base de la Garde nationale. Les forces de l’ordre encerclent l’Algiers Motel d’où semblent provenir les détonations. Bafouant toute procédure, les policiers soumettent une poignée de clients de l’hôtel à un interrogatoire sadique pour extorquer leurs aveux. Le bilan sera très lourd : trois hommes, non armés, seront abattus à bout portant, et plusieurs autres blessés…



En racontant par le menu cette nuit de cauchemar, "Detroit" devient un film d’horreur, distillant les relents d’une implacable violence aveugle, d’une justice à deux vitesses, d’une suprématie insoutenable. C’est fort et juste, jamais complaisant, sans doute en dessous de la réalité. C’est prenant à hurler. Bande à part



mercredi 21 mars 2018




LA PRIERE
de Cédric Kah
n (France - 2017 - 1h47)
Avec Anthony Bajon, Damien Chapelle....

Thomas a 22 ans. Pour sortir de la dépendance, il rejoint une communauté isolée dans la montagne tenue par d’anciens drogués qui se soignent par la prière. Il va y découvrir l’amitié, la règle, le travail, l’amour et la foi…
















LA BELLE ET LA BELLE
de Sophie Fillières (France - 2017 - 1h35)

Avec Sandrine Kiberlain, Agathe Bonitzer, Melvil Poupaud ....
Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s'avère qu'elles ne forment qu'une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…
Une mélancolique comédie d’apprentissage se confond ainsi avec une étrange comédie de remariage. Précisions que c’est non seulement brillant, mais aussi hilarant presque de bout en bout. Libération















JE LA CONNAISSAIS BIEN
de Antonio Pietrangeli (Italie- 1965 - 1h37)
Avec Stefania Sandrelli, Mario Adorf, Jean-Claude Brialy ....
Adriana est une jolie provinciale qui rêve de devenir actrice. Elle quitte son village natal pour faire carrière à Rome. Légère et candide, la jeune fille multiplie les aventures et les emplois en quête d’un rôle.  

C’est aussi par le ton singulier, ni comédie ni mélodrame, observation minutieuse magnifiée par d’incessants travellings, que Je la connaissais bien émeut et captive. Jamais moraliste, presque neutre, le regard à hauteur d’homme (malgré quelques coquetteries) suit l’itinéraire d’Adriana avec une justesse rigoureuse et exemplaire. Avoir-alire.com
Ciné club le mardi 27 mars à 20h30