mercredi 22 mars 2017

A l'affiche !




THE LOST CITY OF Z
de James Gray (USA - 2017 - 1h51)
Avec Charlie Hunnam...
L’histoire vraie de Percival Harrison Fawcett, un des plus grands explorateurs du XXe siècle.
Percy Fawcett est un colonel britannique reconnu et un mari aimant. En 1906, alors qu’il s’apprête à devenir père, la Société géographique royale d'Angleterre lui propose de partir en Amazonie afin de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie. Sur place, l’homme se prend de passion pour l’exploration et découvre des traces de ce qu’il pense être une cité perdue très ancienne. De retour en Angleterre, Fawcett n’a de cesse de penser à cette mystérieuse civilisation, tiraillé entre son amour pour sa famille et sa soif d’exploration et de gloire…




NOCES
de Stephan Streker (Pakistan - 2017 - 1h38)

Avec Lina El Arabi...
Zahira, belgo-pakistanaise de dix-huit ans, est très proche de chacun des membres de sa famille jusqu’au jour où on lui impose un mariage traditionnel. Ecartelée entre les exigences de ses parents, son mode de vie occidental et ses aspirations de liberté, la jeune fille compte sur l’aide de son grand frère et confident, Amir.  











DAVID LYNCH, THE ART OF LIFE
de Jon NGuyen et Rick Barnes (USA - 2017 - 1h30)

Documentaire

Le film documentaire David Lynch: The Art Life est un portrait inédit de l’un des cinéastes les plus énigmatiques de sa génération. De son enfance idyllique dans une petite ville d’Amérique aux rues sombres de Philadelphie, David Lynch nous entraîne dans un voyage intime rythmé par le récit hypnotique qu’il fait de ses jeunes années. En associant les œuvres plastiques et musicales de David Lynch à ses expériences marquantes, le film lève le voile sur les zones inexplorées d’un univers de création totale.
Un must pour tous les aficionados de Lynch et pour tous ceux qui sont attirés par le caractère fondamental de l’acte de création et de la poésie. aVoir-alire.com







LA GRANDE VILLE
de Satyajit Ray (Inde - 1963 - 2h02)
Avec Anil Chatterjee...
Subrata Mazumdar, modeste employé de banque à Calcutta, a du mal à subvenir aux besoins de sa famille. Enfreignant les traditions, sa femme Arati se décide à chercher du travail et devient représentante en porte à porte. Son mari accepte mal cette situation mais suite à un krach, il est licencié et le travail de sa femme devient d'autant plus nécessaire. C'est alors qu'une collègue anglaise d'Arati est victime d'une injustice de leur patron. Par solidarité pour elle mais au risque de perdre son propre emploi, Arati décide de prendre sa défense...
 
Plutôt qu'une simple observation sociale, Satyajit Ray crée dans La Grande ville une dynamique palpitante, révélant ses espoirs. Il trace un chemin, éclairé par une actrice lumineuse, traversé d'émotions et d'intelligence. Ce serait un crime de ne pas se laisser guider par cette lumière, qui nous émeut et nous rend meilleur. La Grande ville est un film indispensable, l'art de Satyajit Ray porté à son pinacle. DVDClassik
Ciné club le mardi 28 mars à 20h30

mercredi 15 mars 2017

cette semaine !



L'AUTRE CÔTE DE L'ESPOIR
de Aki Kaurismäki (Finlande - 2017 - 1h38)
Avec Sherwan Haji...
Helsinki. Deux destins qui se croisent. Wikhström, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Khaled est quant à lui un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale par accident. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile.  


Précédé du Court métrage Nic de Clémentaine et Oriane. Prix "La Salamandre" du "Festival Court mais bref 2016"





MOONLIGHT
de Bari Jenkins (USA - 2017 - 1h51)
Avec Alec R. Hibbert...
Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron, un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.  

Barry Jenkins réussit là où d'autres ont souvent échoué : faire oublier tous les présupposés et connotations de son sujet. (...) Un film rare et sensible.  Marianne
























mercredi 8 mars 2017

Cette semaine !


LOVING
de Jeff Nichols (USA - 2017 - 2h03) 
Avec Joel Edgerton....
Mildred et Richard Loving s'aiment et décident de se marier. Rien de plus naturel – sauf qu'il est blanc et qu'elle est noire dans l'Amérique ségrégationniste de 1958. L'État de Virginie où les Loving ont décidé de s'installer les poursuit en justice : le couple est condamné à une peine de prison, avec suspension de la sentence à condition qu'il quitte l'État. Considérant qu'il s'agit d'une violation de leurs droits civiques, Richard et Mildred portent leur affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu'à la Cour Suprême qui, en 1967, casse la décision de la Virginie. Désormais, l'arrêt "Loving v. Virginia" symbolise le droit de s'aimer pour tous, sans aucune distinction d'origine.

Soirée spéciale dans le cadre du festival "L'Autre c'est toi c'est moi" le jeudi 9 mars à 20h30 - Tarif réduit pour tous



PORCO ROSSO
de Hayao Miyazaki (Japon - 1995 - 1h33) 
Animation

Dans l'entre-deux-guerres quelque part en Italie, le pilote Marco, aventurier solitaire, vit dans le repaire qu'il a établi sur une ile déserte de l'Adriatique. A bord de son splendide hydravion rouge, il vient en aide aux personnes en difficulté. 
Avec un réalisme et un sens du détail époustouflants, Miyazaki multiplie les combats aériens drolatiques et spectaculaires, avant de conclure sur un homérique pugilat à mains nues. Positif
Séance "cinémadifférence" le samedi 11 mars à 15h30
TOUS PUBLICS
, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.
Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.

www.cinemadifference.com 




REPARER LES VIVANTS
de Katell Quillévéré (France - 2016 - 1h43) 
Avec Anne Dorval, Emmanuelle Seigner...
Tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie…
À travers un don d’organe et une transplantation cardiaque, c’est tout un questionnement métaphysique qui opère et qui, porté par des images justes, nous installe, ébranlés, à la frontière du trivial et du sacré. Bande à part
Repassage !




 
PATERSON 
de Jim Jarmuch (USA - 2016 - 1h58)  

Avec Adam Driver.... 
Paterson vit à Paterson, New Jersey, cette ville des poètes, de William Carlos Williams à Allen Ginsberg, aujourd’hui en décrépitude. Chauffeur de bus d’une trentaine d’années, il mène une vie réglée aux côtés de Laura, qui multiplie projets et expériences avec enthousiasme et de Marvin, bouledogue anglais. Chaque jour, Paterson écrit des poèmes sur un carnet secret qui ne le quitte pas… 
Jim Jarmush, touché par la grâce, signe un film d'une délicatesse bienveillante, un petit miracle de poésie.  Le Figaro
Repassage !



 
 
MERCI PATRON ! 
de François Ruffin (France - 2016 - 1h24)
Documentaire
Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison. C'est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d'un inspecteur des impôts belge, d'une bonne soeur rouge, de la déléguée CGT, et d'ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l'assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le coeur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l'emporter contre un Goliath milliardaire ? Du suspense, de l'émotion, et de la franche rigolade. Nos pieds nickelés picards réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l'homme le plus riche de France ? 

Plaisantin plutôt que pleurnichard, fort d’une mise en scène bout de ficelle et facétieuse avec ses séquences en caméra cachée, ce documentaire en forme de satire sociale et clownesque n’y va pas de main morte. Le journal du dimanche
Repassage ! 
 













































mercredi 1 mars 2017

Cette semaine !









JACKIE
de Pablo Larrain (USA - 2017 - 1h40)

Avec Nathalie Portman....
22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des États-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa veuve, Jacqueline Bouvier Kennedy, First Lady admirée pour son élégance et sa culture, tente d’en surmonter le traumatisme, décidée à mettre en lumière l’héritage politique du président et à célébrer l’homme qu’il fut.
Prenant le risque d’être considéré pour le meilleur comme une hagiographie, pour le pire comme un exercice formaliste, Jackie est infiniment mieux que cela : un film réflexif qui montre que le style est une affaire politique. Le Monde





ELLE
de Paul Verhoeven (France- 2016 - 2h10)

Avec Isabelle Huppert, Laurent Laffite....
Interdit aux moins de 12 ans
Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d'une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d'une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s'installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer.
(...) Verhoeven (...) s’attaque à un sujet provocateur (…) avec une telle intelligence, une ironie si ravageuse, un tel dédain de la morale conventionnelle et une telle maîtrise du cinéma et de son langage que le spectacle en devient passionnant, magnifique, grandiose. Les Inrocks
Repassage !




LA SOCIALE
de Gilles Perret (France - 2016 - 1h24)

Documentaire
Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour.
Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humaniste qui soit se nommait Ambroise Croizat. Qui le connait aujourd’hui?
70 ans plus tard, il est temps de raconter cette belle histoire de « la sécu ». D’où elle vient, comment elle a pu devenir possible, quels sont ses principes de base, qui en sont ses bâtisseurs et qu’est-elle devenue au fil des décennies ?
Au final, se dresseront en parallèle le portrait d’un homme, l’histoire d’une longue lutte vers la dignité et le portrait d’une institution incarnée par ses acteurs du quotidien.

C’est tout l’intérêt de ce documentaire que de réhabiliter un homme et une oeuvre, en rappelant combien les lois du marché et leurs appétits voraces constituent une menace pour notre système de protection sociale. Avoir-alire.com
Repassage !


 

LOUISE EN HIVER
de J. François Laguionie (France - 2016 - 1h15)
Animation
À la fin de l'été, Louise voit le dernier train de la saison, qui dessert la petite station balnéaire de Biligen, partir sans elle. La ville est désertée. Le temps rapidement se dégrade, les grandes marées d'équinoxe surviennent condamnant maintenant électricité et moyens de communication. Fragile et coquette, bien moins armée que Robinson, Louise ne devrait pas survivre à l'hiver. Mais elle n'a pas peur et considère son abandon comme un pari. Elle va apprivoiser les éléments naturels et la solitude. Ses souvenirs profitent de l'occasion pour s'inviter dans l'aventure. Jusqu'à ce qu'une explication lui soit révélée et que tout rentre dans l'ordre.
Repassage !




mercredi 22 février 2017

A l'affiche !






CORNICHE KENNEDY
de Dominique Cabrera (France - 2017 - 1h34) 
Avec Lola Creton, Aissa Maiga....
Corniche Kennedy. Dans le bleu de la Méditerranée, au pied des luxueuses villas, les minots de Marseille défient les lois de la gravité. Marco, Mehdi, Franck, Mélissa, Hamza, Mamaa, Julie : filles et garçons plongent, s'envolent, prennent des risques pour vivre plus fort. Suzanne les dévore des yeux depuis sa villa chic. Leurs corps libres, leurs excès. Elle veut en être. Elle va en être. 
Certains films ont une âme. Une sensibilité, une justesse, une profondeur si personnelles, si naturelles aussi, qu'elles donneraient presque le vertige. Le 7e long-métrage de Dominique Cabrera, adaptation délicate d'un roman de Maylis de Kerangal, est de ceux-là.   Positif




CHEZ NOUS
de Lucas Belvaux (France - 2017 - 1h58) 
Avec Emilie Dequenne....
Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l'aiment et comptent sur elle.
Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer d’être leur candidate aux prochaines municipales.











CLEOPÂTRE
de Jospeh L. Mankiewicz, Robert Mamoulian (USA- 1963 - 4h11)
Avec Elisabeth Taylor, Richard Burton...
Cléopâtre. Un nom mythique pour une souveraine légendaire. Voici le fabuleux portrait de la Reine du Nil, dont la beauté dévastatrice a fait trembler deux des plus grands seigneurs de l’Empire romain, Jules César et Marc-Antoine. Une relation sulfureuse, faite de pouvoir et de trahison, qui changea le cours de l’histoire à jamais.
 
Le triomphe artistique de Cléopâtre est indiscutable, en dépit de son classicisme le rendant assez austère. C’est néanmoins ce même classicisme qui lui donne toute son aura et son ampleur théâtrale. Cléopâtre est avant tout une énorme machine qui, à l’image de l’immense char de la reine du Nil entrant dans Rome, progresse entre amplitude et lenteur. DVDClassik
Ciné club le mardi 28 février à 19h
A l'entracte La Salamandre vous offre une petite soupe !


LA CHOUETTE ENTRE VEILLE ET SOMMEIL
de Arnaud Demuynck... (France - 2016 - 40 min) 
Animation
A partir de 3 ans
Programme de courts métrages d'animation.
Laissez-vous bercer par la Chouette du cinéma venue vous conter d’étonnantes histoires à la frontière du rêve et de la réalité. Vie nocturne entre voisins, bisou du soir, vision onirique… autant de thématiques qui toucheront les enfants comme les parents.
Cinq contes signés Frits Standaert, Samuel Guénolé, Clémentine Robach, Pascale Hecquet et pilotés par Demuynck lui-même (...). L’ensemble formant un programme de 40’ flattant l’imagination vagabonde. Les uns et les autres – drôles, futés, inventifs, ni puérils ni pleurnichards, tendres mais pas mièvres – évoquent autant les grandes heures de Disney que les divins maîtres de l’animation russe et polonaise. La Voix du Nord