mercredi 21 septembre 2016

A l'affiche !





HOTEL SINGAPURA
de Eric Khoo (Singapour - 2016 - 1h44) 
Avec Josie Ho... 
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
C’est le premier jour d’Imrah comme femme de chambre à l’Hôtel Singapura. Dans la suite n°27, un groupe de pop est venu fêter le nouvel an. Parmi eux, leur chanteur Damien est dans un état second quand il croise Imrah dans le couloir. Bien plus tard, dans ce même hôtel, une japonaise laisse filer son amant, un travesti reçoit son dernier plaisir avant l’opération, une touriste couche devant son meilleur ami… Mais toujours Imrah, en rangeant la chambre, se souviendra de sa rencontre avec Damien. 
L'action se passe dans une chambre d'hôtel où défilent tous les types de clients. Les époques et les genres se mélangent pour accoucher d'un film a sketches intemporel, où la poésie le dispute a la politique, le plaisir au mal-être.  Ouest France





JUSTE LA FIN DU MONDE
de Xavier Dolan (France/ Canada - 2016 - 1h35) 
Avec Vincent Cassel, Gaspard Ulliel... 
Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancoeurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.


 







LA BELLE EQUIPE
de Julien Duvivier  (France - 1936 - 1h35)
Avec Jean Gabin, Charles Vanel...
Cinq ouvriers chômeurs parisiens, Jean, Charles, Raymond, Jacques et Mario, un étranger menacé d'expulsion, gagnent le gros lot de la loterie nationale. Jean a l'idée de placer cet argent en commun, dans l'achat d'un vieux lavoir de banlieue en ruine, qu'ils transformeront en riante guinguette dont ils seront les copropriétaires. Ils s'attellent à la besogne avec confiance. Mais la solidarité du groupe est fragile... Le destin s'acharne sur eux. Bientôt, il ne reste plus de la joyeuse équipe que Charles et Jean qui sont amoureux de la même femme, Gina….
 
L'une des grandes forces du film, c'est de mêler étroitement les moments de bonheur et de malheur, retrouvant le mouvement même de la vie. Duvivier a le don pour interrompre brutalement une scène heureuse pour faire soudain surgir le drame. DVDClassik
Ciné club le mardi 27 septembre à 20h30




mardi 13 septembre 2016

A l'affiche !




DIVINES
 de Houda Benyamina (France - 2016 - 1h45) 
Avec Oulaya Amamra... 
Interdit aux moins de 12 ans
Caméra d'or au Festival de Cannes 2016 
Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien. 

Un film qui, en plus d’être humain et bouleversant, nous offre pleinement le charisme, la générosité et le talent de la toute jeune Oulaya Amamra, petite sœur de la réalisatrice. Un duo prometteur que le cinéma a intérêt à ne pas perdre de vue.  A voir à lire.com

Un premier essai d'une énergie folle doublé d'un discours politique et social habile. Un film populaire, au plein sens du terme, combatif et émancipatoire. Les inrocks
Rencontre avec la réalisatrice le mercredi 14 septembre à 20h30





NOCTURAMA
de Bertrand Bonello (France - 2016 - 2h10) 
Avec Finnegan Oldfield, Vincent Rottiers...

Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents.  Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale.  Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux.  Ils convergent vers un même point, un Grand Magasin, au moment où il ferme ses portes.  La nuit commence. 

Ceux qui sont sous le charme du titre, Nocturama, trouveront matière à l’exaltation poétique dans cette œuvre radicale, fascinante et enchanteresse, malgré les horreurs qu’elle relate. Ce spectacle métrosexuel au confort malaisé est le plus beau portrait de jeunesse dressé cette année.  A voir à lire.com

Ce conte élégiaque ne fait pas de cadeau. Nocturama n’a rien de confortable. Le réalisateur y aborde de front un sujet brûlant de l’actualité avec une esthétique puissante qui secoue tout autant qu’elle émerveille. 20 minutes

mardi 6 septembre 2016

A l'affiche !




FRANTZ
de François Ozon (All/ France - 2016 - 1h53) 
Avec Pierre Niney... 
Au lendemain de la première guerre mondiale, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un français est venu, lui aussi, fleurir la tombe de son ami allemand.












L'ECONOMIE DU COUPLE
de Joachim Lafosse (France - 2016 - 1h40)

Avec Bérénice Béjo, Cédric Kahn...
Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c'est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c'est lui qui l'a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d'y cohabiter, Boris n'ayant pas les moyens de se reloger. A l'heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu'il juge avoir apporté.

Le couple et ses déchirures : le sujet n'a évidemment rien de nouveau, mais Joachim Lafosse, en évitant à chaque instant les clichés et le psychologisme, le réinvente sous nos yeux. Et signe un grand film intime qui, au détour de chaque plan, vibre d'une intensité exceptionnelle. Positif

La caméra, presque infiltrée, s'immisce au plus près des personnages, de leurs angoisses et des si rares moments de trêve. Juste et poignant.   Le Point





Evénement !




DIVINES
de Houda Benyamina (France - 2016 - 1h45) 
Avec Oulaya Amamra... 
Interdit aux moins de 12 ans
Caméra d'or au Festival de Cannes 2016 
Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien.
Rencontre avec la réalisatrice le mercredi 14 septembre à 20h30




mercredi 31 août 2016

A l'affiche !







RESTER VERTICAL
de Alain Guiraudie (France - 2016 - 1h40) 
Avec Damien Bonnard... 
Léo est à la recherche du loup sur un grand causse de Lozère lorsqu’il rencontre une bergère, Marie. Quelques mois plus tard, ils ont un enfant. En proie au baby blues, et sans aucune confiance en Léo qui s’en va et puis revient sans prévenir, elle les abandonne tous les deux. Léo se retrouve alors avec un bébé sur les bras. C’est compliqué mais au fond, il aime bien ça. Et pendant ce temps, il ne travaille pas beaucoup, il sombre peu à peu dans la misère. C’est la déchéance sociale qui le ramène vers les causses de Lozère et vers le loup.
C'est un rêve qui bouge. Un songe aux prises avec le réel. Ça donne quoi ? Ce film magnifique et sans solennité, toujours à la conquête d'autre chose et d'un ailleurs, se bâtissant à mesure qu'il avance. Sud ouest










SIERANEVADA
de Cristi Puiu (Roumanie- 2016 - 2h53) 
Avec Mimi Dranescu... 
Quelque part à Bucarest, trois jours après l'attentat contre Charlie Hebdo et quarante jours après la mort de son père, Lary - 40 ans, docteur en médicine - va passer son samedi au sein de la famille réunie à l'occasion de la commémoration du défunt. L'évènement, pourtant, ne se déroule pas comme prévu. Les débats sont vifs, les avis divergent. Forcé à affronter ses peurs et son passé et contraint de reconsidérer la place qu'il occupe à l'intérieur de la famille, Lary sera conduit à dire sa part de vérité.
Comment rapiécer tout cela ? C’est la grande question du film, dont les deux remarquables incursions hors de l’appartement suggèrent qu’à l’extérieur règne un enfer auprès duquel la macération familiale, avec ses faux-semblants crapoteux, sa folie larvée et son vieux reste de tendresse, paraît désirable. On en est là. Le Monde