mercredi 18 janvier 2017

A l'affiche







OUVERT LA NUIT 
de Edouard Baer (France - 2016 - 1h36) 
Avec Edouard Baer, Audrey Tautou....
Luigi a une nuit pour sauver son théâtre. Une nuit pour trouver un singe capable de monter sur les planches et récupérer l'estime de son metteur en scène japonais ; une nuit pour regagner la confiance de son équipe et le respect de sa meilleure amie - qui est aussi sa plus proche collaboratrice... et pour démontrer à la jeune stagiaire de Sciences Po, tellement pétrie de certitudes, qu'il existe aussi d'autres façons dans la vie d'appréhender les obstacles...


MANCHESTER BY THE SEA
de Kenneth Lonergan (USA - 2016 - 2h18) 
Avec Casey Affleck, Machele Williams....
MANCHESTER BY THE SEA nous raconte l’histoire des Chandler, une famille de classe ouvrière, du Massachusetts. Après le décès soudain de son frère Joe (Kyle Chandler), Lee (Casey Affleck) est désigné comme le tuteur de son neveu Patrick (Lucas Hedges). Il se retrouve confronté à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi (Michelle Williams) et de la communauté où il est né et a grandi. 
Auteur d’un cinéma intimiste d’une amplitude et d’une sensibilité devenues rarissimes dans le cinéma américain, Lonergan livre avec "Manchester by The Sea" un récit bouleversant, mélodrame noueux et cristallin comme un matin d’hiver, débarrassé des canons comme des facilités du genre.   Le Monde



HEDI, Un vent de liberté
 de Mohamed Ben Attia  (Tunisie - 2016 - 1h33) 
Avec Majd Mastoura....
Kairouan en Tunisie, peu après le printemps arabe.
Hedi est un jeune homme sage et réservé. Passionné de dessin, il travaille sans enthousiasme comme commercial. Bien que son pays soit en pleine mutation, il reste soumis aux conventions sociales et laisse sa famille prendre les décisions à sa place. Alors que sa mère prépare activement son mariage, son patron l’envoie à Mahdia à la recherche de nouveaux clients. Hedi y rencontre Rim, animatrice dans un hôtel local, femme indépendante dont la liberté le séduit. Pour la première fois, il est tenté de prendre sa vie en main.

Ce beau film entrelace les portraits d’un homme sur le point de se marier et de la Tunisie après le printemps arabe, lorsque surgit enfin l’heure des choix.  La Croix





PANDORA
de Albert Lewin (USA - 1951 - 2h02)
Avec James Mason, Ava Gardner...
A Esperanza, un village de la côte espagnole, Pandora, une jeune Américaine, est indifférente aux riches prétendants qui la courtisent. Après avoir finalement accepté d’épouser un coureur automobile, elle rencontre le propriétaire d’un yacht, Hendrick Van der Zee, qui n’est autre que le Hollandais Volant de la légende, condamné à errer sur les mers et à ne redevenir humain que six mois tous les sept ans. Or, sa malédiction ne sera levée que s’il rencontre une femme qui, par amour, acceptera de mourir pour lui…
 
L'esthète Albert Lewin brasse les mythes, s'attarde éhontément sur des paysages à la De Chirico. Une emphase hypnotique baigne ce film d'amour fou, projeté en vidéo numérique aux couleurs restaurées, pour cause de négatif introuvable. Zurban
Ciné club le mardi 24 janvier à 20h30

mercredi 11 janvier 2017

A l'affiche !





    
SWAGGER
de Olivier Babinet (France - 2016 - 1h24) 
Documentaire
Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes. En déployant une mosaïque de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction, Swagger donne vie aux propos et aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran. Car, malgré les difficultés de leur vie, ils ont des rêves et de l’ambition. Et ça, personne ne leur enlèvera.
Parfois, (Babinet) met en scène leurs rêves, imagine une comédie musicale et un petit film de science-fiction. Il réussit à ne jamais sombrer dans l'imagerie télé, la représentation figée, mortifère. Il casse les clichés ou s'en amuse, aidé de ses petits héros plein de bon sens.   Transfuge  
Rencontre avec le réalisateur le jeudi 12 janvier à 20h30
Avec Cinéphare


VOIR LE JOUR
de François Le Gouic (France - 2016 - 30 min.)

Avec Olivier Bonnaud, Maud Wyler.... 
Un homme naît. Il est éphémère. Il vivra seulement un jour, durant lequel il traversera tous les âges de la vie, vieillissant de plusieurs années par heure. Tel un visiteur, il rencontre, découvre et tâche de comprendre ce monde dans lequel il vient de voir le jour.
Avant première et rencontre avec l'équipe du film le dimanche 15 janvier à 16h







MA VIE DE COURGETTE
de Claude Barras (France - 2016 - 1h06) 
Animation

Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux. 
Séance "cinémadifférence" le samedi 14 janvier à 15h30
TOUS PUBLICS
, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.
Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.

www.cinemadifference.com  


DIAMOND ISLAND
de Davy Chou (Cambodge/ France - 2016 - 1h39) 
Avec Sobon Nuon, Cheanik Nov....
Diamond Island est une île sur les rives de Phnom Penh transformée par des promoteurs immobiliers pour en faire le symbole du Cambodge du futur, un paradis ultra-moderne pour les riches.
Bora a 18 ans et, comme de nombreux jeunes originaires des campagnes, il quitte son village natal pour travailler sur ce vaste chantier. C’est là qu’il se lie d’amitié avec d’autres ouvriers de son âge, jusqu’à ce qu’il retrouve son frère aîné, le charismatique Solei, disparu cinq ans plus tôt. Solei lui ouvre alors les portes d’un monde excitant, celui d’une jeunesse urbaine et favorisée, ses filles, ses nuits et ses illusions.
Entre ivresse et spleen, réussites et rendez-vous manqués, Davy Chou sait représenter le temps qui passe trop vite ou pas assez pour une jeunesse qui a déjà le sentiment de vieillir. Télérama




UNE SEMAINE ET UN JOUR 
de Asaph Polonsky (Israel - 2016 - 1h38) 
Avec Shai Avivi....
À la fin du Shiv’ah - les 7 jours de deuil dans la tradition juive - l’existence doit reprendre son cours. Tandis que Vicky, sa femme, se réfugie dans les obligations du quotidien, Eyal, lui, décide de lâcher prise… Avec un ami de son fils défunt, il partage un moment de liberté salvateur et poétique, pour mieux renouer avec les vivants...


Mêlant l’émotion et le saugrenu, une oraison funèbre aussi désopilante que moralement peu correcte, où l’humour apparaît bien comme l’impolitesse du désespoir. Le Dauphiné libéré






mercredi 4 janvier 2017

Cette semaine !


PRIMAIRE 
de Hélène Angèl (France - 2016 - 1h45) 
Avec Sara Forestier, Vincent Elbaz....
Florence est une professeure des écoles dévouée à ses élèves. Quand elle rencontre le petit Sacha, un enfant en difficulté, elle va tout faire pour le sauver, quitte à délaisser sa vie de mère, de femme et même remettre en cause sa vocation. Florence va réaliser peu à peu qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre... 









LE VOYAGE AU GROENLAND 
de Sébastien Betbeder (France - 2016 - 1h45) 
Avec Thomas Blanchard, Thomas Scimeca....
Thomas et Thomas cumulent les difficultés. En effet, ils sont trentenaires, parisiens et comédiens... Un jour, ils décident de s'envoler pour Kullorsuaq, l'un des villages les plus reculés du Groenland où vit Nathan, le père de l'un d'eux. Au sein de la petite communauté inuit, ils découvriront les joies des traditions locales et éprouveront leur amitié. 
Le rire qu’il soit franc ou léger masque une dimension plus amère qui l’air de rien élève le film du statut de petite chose sympathique mais éventuellement anecdotique à celui de portrait juste et lucide.  Culturopoing.com